Performance n°25 Omick

"Omick inscrit son nom sur les murs de Lyon à partir de 1997. Il est méticuleux et cohérent dans sa démarche et s’achemine progressivement du tag à l'illustration. Fidèle au support de la rue, il fraye le chemin d'une nouvelle école qui mêle les codes fondamentaux du writing à des influences variées et surprenantes. Les trombines de personnages hilares qu'il multiplie sur les façades lyonnaises le font remarquer une première fois. Tout en continuant à produire abondamment dans la rue, Omick bannit peu à peu toute forme répétitive de son travail: une démarche libre qui naît de la spontanéité de la peinture qu'il projette à bras le corps, et à même le mur. Il utilise l’éclaboussure comme une sous-couche pour des compositions colorées, qu'il improvise en finesse avec une bombe aérosol à faible pression. Ce processus de création qui consiste à dessiner à partir de taches aléatoires- comme le vent sculpte les nuages- donne le style "matièrique" que Omick développe avec Spé, Weirdo, Yanbo et Dash à partir de 2006. Sur mur ou sur papier, il met au service d’un travail minutieux la ligne claire d’Hergé et les obsessions de Robert Crumb, la noirceur des fonds abyssaux et l’exotisme des bestiaires oubliés. Sa fascination pour les glyphes mayas traverse les frontières entre dessin et écriture, et confère une valeur magique à ses images. Omick n’est pas moins conscient de la réalité du monde contemporain, en croque les misères avec dérision. Certains personnages, isolés et oubliés, parmi la multitude d’êtres et d’objets saugrenus qui peuplent ses œuvres, font parfois leur apparition pathétique dans un monde incompréhensible. En même temps, l’artiste crée du rire par l’association inattendue d’éléments hétéroclites, construit ses dessins comme un jeu. C'est un ton léger qui lui permet d’aborder les pensées les plus métaphysiques, quand il écrit par exemple en rébus les phrases du philosophe légendaire Hermès Trismégiste. Peintre, dessinateur, il se sert aussi de la pratique de la gravure pour donner plus de mordant à ses images, qui sont d’une complexité gracieuse et exigeante."

IMG_4936